Fermée il y a 40 ans, cette mine a employé jusqu’à 3000 personnes !

Le puits Ricard a été édifié en 1935 par la compagnie des mines de La Grand’Combe pour extraire de l’anthracite, un charbon de haute qualité et dont la briquette permettra aux plus grands bateaux de voguer sur les océans mais le chantier est rendu difficile par une température moyenne de 45° et par la présence redoutable de gaz, le grisou.

Aujourd’hui, la Maison du Mineur et le Puits Ricard sont classés au répertoire des Monuments Historiques.

Le musée a été créée officiellement en 1993 par la municipalité de la Grand’Combe, la CCI d’Alès et l’association des amis du mineur. Cette association qui comptait d’anciens salariés des houillères s’est fortement impliquée dans le choix du puits Ricard, la sauvegarde de son patrimoine et la constitution dans ses murs des collections. Elle a aussi assuré la gestion du musée les premières années. Le président André Pezon (1994-2009) y a joué un rôle considérable avec les autres pionniers dont nous ne pouvons pas citer tous les noms. Aujourd’hui quelques fondateurs font encore visiter le musée et transmettent ainsi la mémoire de leur corporation.

Depuis le 1er janvier 2017, la gestion du site est assurée par le service tourisme d’Alès Agglomération.